FOIRE AUX QUESTIONS

Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquentes au sujet du projet Canoë. Si jamais vos questions demeurent sans réponse, n’hésitez surtout pas à nous contacter. Il nous fera plaisir de vous éclairer!

PROJET

Quel genre de commerces et services pourront nous retrouver dans le projet ?


Nous prévoyons une épicerie de quartier, un centre de la petite enfance de 60 places, un café bistro et possiblement une clinique ainsi que d’autres commerces de proximité. Nous sommes soucieux de compléter l’offre du secteur sans toutefois cannibaliser les commerces de la Promenade Ontario et du Marché Maisonneuve.




Est-ce qu’il y aura des espaces bureaux dans le projet ?


Certainement! L’idée est d’offrir un produit flexible pour les petits entrepreneurs, artisans et professionnels qui souhaitent pouvoir travailler et accueillir leurs clients directement dans leur milieu de vie. Ces espaces bien réfléchis pour répondre aux besoins spécifiques de cette clientèle auront pignon sur l’Allée des artistes afin de maximiser leur potentiel.




Quelles seront les aires communes du projet ?


Il est prévu d’inclure un chalet urbain qui donnera sur un toit-terrasse avec vue sur la ville, le fleuve, et sur le Stade olympique. Sur certains toits, nous retrouvons aussi des piscines extérieures ainsi que des jardins urbains. Un centre de conditionnement physique et des espaces intérieurs de détente sont également prévus pour les résidents du projet.

De plus, nous inclurons une salle communautaire qui sera disponible autant pour les locataires, les coopérants que les copropriétaires, en plus d’être ouverte aux résidents du quartier. Notre souhait est que cette salle soit gérée par un OBNL du quartier.




Comment prévoyez-vous les espaces de stationnement pour le projet ?


Tous les stationnements seront souterrains et nous prévoyons la mise en place des infrastructures pour l’électrification de 100 % des cases. Nous prévoyons suffisamment de stationnements pour chacune des phases ainsi que pour les nouveaux commerces. Nous sommes soucieux de ne pas affecter l’offre de stationnement des rues avoisinantes au projet, que nous savons déjà restreint. De plus, comme nous sommes sensibles aux enjeux environnementaux, nous nous assurerons d’intégrer une offre importante d’autopartage dans le projet.




Quelles sont vos initiatives en termes de développement durable ?


Le développement durable est au cœur des valeurs du projet. En plus d’appliquer les meilleures pratiques en développement durable tel que le choix d’une enveloppe de grande qualité, de matériaux et de main-d’œuvre local et d’une gestion des matières résiduelles exemplaire, nous réfléchissons actuellement à la possibilité d’implanter une boucle énergétique dans l’ensemble des bâtiments du site. Cela aura comme impact une optimisation de l’efficacité énergétique sur l’ensemble du projet. La géothermie et la récupération de chaleur via différentes innovations technologiques sont privilégiées à l’énergie solaire dans le contexte québécois. L’énergie électrique sera privilégiée pour le fonctionnement des équipements de production de chaleur et de froid afin de réduire les émissions de GES du site. Différentes stratégies de stockage thermique sont également en cours d’exploration.




Pourquoi faire un projet de 3 à 10 étages ?


Le pari de Canoë est réalisable grâce à la densité proposée. C’est cette densité qui nous permet de redonner à la communauté et de faire vivre les commerces de proximité que nous souhaitons inclure sur le site. Cette densité nous permet une faible implantation des immeubles, qui libère l’espace au sol pour accueillir des parcs, des places publiques et une allée piétonne qui font de Canoë un projet si novateur.

De plus, la densité a été réfléchie dans le but d’offrir un quartier à échelle humaine pour les résidents. Pour bien nous intégrer au cadre bâti, nous proposons des hauteurs modérées sur Bennett, où se trouvent des unités résidentielles, et des hauteurs plus importantes ont été positionnées au centre du projet et en tenant compte des études d’ensoleillement pour être le moins nuisibles sur l’ensemble du site ainsi que pour le voisinage. Ce que nous souhaitons, c’est de proposer le meilleur projet immobilier possible avec ce que le site peut offrir à la communauté qui l’habitera.





TYPES D’UNITÉS

Quels types d’unités pourrons-nous retrouver dans le projet ?


Il y aura une offre très variée et complémentaire! Les futurs résidents pourront décider selon leurs envies et leurs moyens de devenir locataires, coopérants ou copropriétaires.

Quel que ce soit le type de ménage : familles, personnes seules ou couples, et peu importe l’étape de la vie, population active ou retraitée, notre volonté est d’offrir un éventail d’unités complémentaires, répondant à tous les besoins en termes de prix et de modèles. Nous inclurons des logements d’une à quatre chambres ainsi que de nombreuses maisonnettes sur 2 étages et un nombre limité de studios.

En sus de cette offre plutôt conventionnelle, nous offrirons un produit novateur; des logements qui incluent des espaces commerciaux qui s’adressent à des entrepreneurs, des artisans ou des professionnels qui donneront directement sur l’Allée des artistes.

Pour bien répondre à la demande du quartier, Canoë offrira aussi 157 logements coopératifs en collaboration avec Bâtir son Quartier. Ces logements seront donc accessibles et diversifiés avec une offre importante de logements pour les familles.

Dans la même optique, le projet a été priorisé par la SCHL en vertu de la Stratégie nationale sur le logement grâce à ces paramètres d’abordabilité et ces excellentes pratiques en termes de développement durable, et donc, parmi les 205 unités multirésidentielles locatives privées, 51 seront abordables.




Comment les différents types d’unités seront répartis ?


Canoë est un projet d’usages mixtes qui comprendra 6 phases. Au total, environ 900 habitations, dont 205 unités locatives dont 51 seront abordables et 157 logements communautaires ainsi qu’une panoplie de logements familiaux et accessibles.




Est-ce qu’il y aura des unités dédiées aux familles ?


Bien sûr! Le projet a été réfléchi pour celles-ci dès les premières phases de développement et nous considérons que ses infrastructures pourront répondre aux besoins spécifiques des familles. Nous prévoyons inclure une grande offre leur étant adressée avec des unités de 2 à 4 chambres ainsi que des maisonnettes sur 2 étages. Nous sommes confiants que de nombreuses familles pourront y trouver leur bonheur.





ESPACES PUBLICS

Quelle est la proportion d’espaces verts accessibles aux résidents du quartier ?


Dans le cadre du projet, 10 % du terrain sera cédé à la Ville sous forme d’un parc public. En termes d’espace cela représente 2,5 terrains de soccer! Ainsi, l’ensemble du voisinage pourra bénéficier du nouveau développement et des nombreux espaces verts qui s’inscriront dans le patrimoine du quartier. Le parc du 4500 Hochelaga participe à l’un des principes directeurs du projet qui est de reconnecter le site à l’axe Morgan et de le célébrer par l’implantation d’espaces végétalisés que pourront s’approprier les gens du quartier à travers l’expérience d’agriculture urbaine, d’apiculture et de jardins comestibles.

Avec l’Allée des artistes, nous souhaitons créer plusieurs espaces ludiques pour que l’ensemble du site devienne un lieu de découverte et un espace de jeu. Notre vision est de s’éloigner des modules de jeux traditionnels. L’ensemble des espaces publics sera composé de modules actifs ainsi que d’espaces pour favoriser les échanges et le partage.




Qu’est-ce que le projet apportera aux résidents du quartier ?


Outre les commerces de proximité, services et espaces verts, Canoë contribuera à la réappropriation d’une zone industrielle du quartier Hochelaga-Maisonneuve par ses citoyens.

En effet, l’impact principal du projet sur les résidents de MHM est la transformation d’un espace bétonné et clôturé en espace vivant, coloré, qui incite au partage et à l’inclusivité. Ainsi, par la relocalisation dans l’arrondissement de la salle d’entraînement autrefois ouverte 24/7, les habitants du quartier pourront profiter d’une régularisation des heures d’achalandage en plus de profiter des nombreux services offerts par le projet.

L’arrivée du projet dans le secteur est aussi synonyme de sécurité, car davantage de citoyens amènent plus de stabilité ce qui tend à réduire le va-et-vient de personnes qui pourraient être mal intentionnées.

Étant donné que la promotion du transport actif et collectif est au cœur des valeurs du projet, nous inclurons une offre importante d’autopartage et de vélopartage qui seront à la disposition de tous les résidents de l’arrondissement.

D’ailleurs, par son offre variée en services et commerces de proximité, Canoë contribue à réduire l’étalement urbain par le mode de vie dont le projet fait la promotion.




Est-ce que l’Allée des artistes sera accessible à tous ?


Certainement! L’Allée des artistes a été conçue pour être un espace ouvert à tous et vivant au gré des saisons. Il n’y aura pas de voiture et des espaces sécuritaires seront prévus pour les vélos aux deux extrémités, ce sera convivial, sécuritaire et invitant pour tous. Ce sera un espace animé par et pour les gens du quartier.

De plus, par la création de cet axe, le projet tend à consolider l’expérience urbaine au cœur de l’îlot pour favoriser les échanges entre les résidents et les habitants du quartier.




D’où « l’Allée des artistes » tire-t-elle son nom ?


Nous croyons que les artistes sont des membres essentiels, visionnaires et rassembleurs de nos sociétés. C’est pourquoi nous avons décidé de leur faire une place de choix avec une offre d’atelier accessible pour tous. Des espaces d’exposition intérieur et extérieur seront aussi aménagés pour créer des zones de partage. Nous avons donc nommé l’axe piéton du projet en leur honneur.




Si l’on compare à la Place Valois, serons-nous dérangés par le bruit des citoyens qui viendront profiter des espaces ?


En comparaison à la Place Valois, qui fait environ 2000 m2, notre place publique au bout de l’Allée des Artistes sur le seuil Hochelaga, fera 500 m2 carrés, soit ¼ uniquement de cet espace. Le gabarit est beaucoup plus petit, plus à l’échelle du piéton et l’on retrouve beaucoup de végétation. De plus, le site est situé dans un quartier résidentiel, loin d’une artère commerciale comme la Promenade Ontario. Avec ce projet, nous souhaitons nous éloigner de ce qui se fait actuellement dans Griffintown ou dans Ville-Marie, en incluant des espaces libres, invitant au calme et à la contemplation.





ÉCHÉANCIER

Quand est-ce que les plans des unités seront disponibles ?


Si tout se déroule bien, nous prévoyons débuter la prévente des condos de la phase 2 dès l’hiver 2021-2022 et les prélocations de la phase 1 dès l’hiver 2023. Les plans des unités seront dévoilés au moment du lancement des phases respectives. Toutefois, comme les informations disponibles peuvent changer dans les prochains mois, nous vous invitons à vous inscrire à notre infolettre pour être tenu au courant des différents développements au sujet de Canoë.




Quand est-ce que les travaux débuteront et pour combien de temps ?


Nous souhaitons commencer la construction de la phase 1 hiver 2021-printemps 2022 et quelques mois plus tard enchaîner avec la construction des phases 2 et 3. Pour la construction de l’ensemble du projet, nous visons entre 6 et 8 ans à compter du début de la construction.




Quand est-ce que les commerces/services seront accessibles ?


Les premiers commerces et services disponibles seront l’épicerie, le café-bistro et le centre de la petite enfance qui se retrouveront dans les phases 1 et 2 du projet.




À quel moment le projet pourra-t-il obtenir toutes les autorisations nécessaires à sa réalisation?


Comme certains aspects du projet Canoë nécessitent une modification à la règlementation actuellement prévue sur le site, nous devons passer à travers un processus d’approbation règlementaire. C’est un processus rigoureux, qui implique les élus de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et les citoyens, et qui assurera que le projet s’implantera dans le respect de son environnement.

Voici les différentes étapes qui doivent être suivies :